Archives de catégorie : indefinie

COMPTE RENDU RENCONTRE DES REPRÉSENTANTS DE LA CELLULE ANTICIPATION ET DES REPRÉSENTANTS DU chscta

COMPTE RENDU DE LA VISIOCONFÉRENCE ENTRE LES REPRÉSENTANTS DE LA CELLULE ANTICIPATION DU RECTORAT ET LES REPRÉSENTANTS DU CHSCTA du mercredi 6 mai 2020

Présents pour le Rectorat : DRH, SG adjoint responsable de la cellule, SG adjointe responsable de la logistique, le médecin de prévention, l’ISST, la conseillère technique infirmière le référent sûreté, …

Le SG adjoint annonce que le Rectorat rouvre lundi 11 puisque les personnels administratifs n’ont pas les mêmes vacances. Le nombre de personnels ne sera pas supérieur aux capacités d’accueil en toute sécurité. Le Rectorat n’accueillera pas le public jusqu’en juillet sauf sur rendez-vous.

Les personnels de la logistique du Rectorat et ceux de la DAFCO ont été formés aux gestes barrières/port du masque… le matin même et ceux du Rectorat le seront ensuite. Le matériel sanitaire est disponible pour les personnels (gel hydroalcoolique, masques..) Pour l’instant, ce sont ceux du stock initial qui sont utilisés. La circulation dans le Rectorat a été étudiée.

Par contre, les masques à destination des établissements scolaires pour la reprise ont été envoyé mais ne seront pas arrivés avant la semaine prochaine. Ils sont destinés aux PE, AESH et personnels des collèges et élèves quand les conditions de distanciation ne peuvent être respectées. Il est prévu 2 masques par agent par jour. La distribution des masques dans les établissements sera effectuée par la logistique du Rectorat si possible le mercredi 13 au plus tard.

PAR CONTRE, si les masques n’arrivent pas avant le 14, la rentrée n’aura pas lieu car c’est une condition nécessaire à celle-ci.

Concernant, les capacités d’accueil de chaque structure, le travail est déjà en cours dans les établissements. Chaque salle est évaluée et respectera le nombre d’élèves pouvant être accueillis selon les normes du protocole soit le respect de la zone de distanciation. Sont aussi étudiés, la circulation des personnes, l’utilisation des points d’eau, le positionnement du gel hydroalcoolique, la protection des objets (film plastique sur clavier par exemple pour éviter nettoyage incessant), le matériel pour les élèves… pour éviter le prêt entre enfants… La formule probablement mise en place sera de fixer les élèves dans les salles et ce sont les enseignants qui tourneront pour limiter le nombre de personnes circulant.

Le médecin de prévention demande que les personnels porteurs de handicap et à qui le déplacement serait problématique, soient placées en travail à distance automatiquement. Leur situation pourra être évaluée à la pré-rentrée.

Les Collectivités territoriales de leur côté listent les personnels mobilisables afin d’évaluer la couverture des besoins dans chaque structure.

Au niveau pédagogique, les emplois du temps seront réalisés pour les personnels en présentiel avec le nombre limité d’élèves présents chaque jour dans le respect des obligations réglementaires de service. Cette organisation se fera pendant la pré-rentrée.

Les élèves présents seront ceux dont les parents sont volontaires pour les envoyer à l’école, qui sont dans les niveaux prévus, les enfants des personnels prioritaires, les décrocheurs numériques, …

Si un personnel fait tout son service en présentiel il ne fera pas de distanciel. Nous évoquons les problèmes liés aux différentes disciplines d’enseignement : arts, EPS, sciences,… les inspecteurs sont chargés de faire passer les conseils et les préconisations. Nous demandons que ces préconisations soient vérifiées et fiables.

Le problème de la distribution de documents aux élèves et la possibilité ensuite de les ramasser n’a pas été réfléchi. La réponse viendra ultérieurement.

Les Assistantes sociales et les infirmières seront opérationnelles aussi pour être à l’écoute des élèves ou des personnels en difficulté. Par ailleurs, la cellule d’écoute des personnels mise en place pendant le confinement, qui poursuit son activité pendant les vacances, sera finalement active jusqu’en juillet (tél : 0262481330)

Une adresse de messagerie dédiée sera aussi mise en place (demande des membres du CHSCTA lors de la précédente séance) pour permettre la remontée de tous les problèmes rencontrés lors de la reprise afin d’apporter une réponse la plus rapide possible.

Les tests sur les personnels : les tests sont gérés par l’ARS qui a mis une stratégie en place qui n’implique pas les tests systématiques.

Un protocole détaillé sur la situation des AESH est en cours d’élaboration (NDLR : il est en cours de diffusion depuis le 7).

La situation des personnels EN qui ne sont pas volontaires pour envoyer leurs enfants à l’école est évoquée : ils seront en travail à distance ou en ASA selon la situation. Les situations seront regardées avec bienveillance.

La responsabilité individuelle est une source d’inquiétude pour les personnels. L’État se substitue à l’agent grâce à la protection fonctionnelle. Pour être responsable il faut faire une faute grave et délibérée.

Le CHSCTA du 12 mai sera l’occasion de faire le point encore une fois.