4 AVRIL : GRÈVE ET RASSEMBLEMENT DEVANT LA PRÉFECTURE À 9H

La FSU appelle, avec l’intersyndicale

(FSU, FNEC-FP-FO, Sne, CFTC, Saiper)

à faire grève et à participer massivement

Le projet de loi dit « Pour une école de la confiance » tourne le dos à l’ambition de réussite de tous les élèves, à l’exigence d’élévation du niveau de qualification et s’inscrit dans la logique du tri social qui a été instaurée pour l’enseignement supérieur en l’appliquant au primaire et au collège.

Il fait suite aux attaques déjà en œuvre : Parcoursup, réforme du lycée, du bac, de la voie professionnelle, suppressions de postes,…

Il s’inscrit dans une stratégie d’ensemble contre les services publics et leurs personnels : recours accru aux emplois précaires pour en finir avec le statut, élargissement du devoir de réserve, dégradation des conditions de travail, rétablissement du jour de carence, démantèlement de services pour en préparer la privatisation, affaiblissement des instances paritaires,…

Parce que le service public d’éducation a besoin au contraire de plus de personnels, formés et sécurisés, de moins d’élèves par classe, d’une formation à la hauteur des enjeux,

NOUS REFUSONS :

  • l’école du tri social,

  • la création des établissements publics des savoirs fondamentaux,

  • la reprise en main de la formation des enseignants basée sur une conception du métier réduite à des fonctions d’exécution,

  • la caporalisation des enseignants,

  • la fin de l’évaluation indépendante des politiques éducatives,

  • les cadeaux financiers pour l’école privée,

  • les suppressions de postes dans les EPLE et les services académiques,

  • les réorganisations de services qui tournent le dos aux besoins du service public.

Laisser un commentaire